Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for juillet 2011

Une fois n’est pas coutume, cet article sera en français… Un peu obligé puisqu’il s’agit de réaliser un livecd debian "francisé".

Je cherchais depuis longtemps un livecd GNU/Linux qui utilise mon window manager préféré Window Maker. C’est facile d’utiliser un livecd léger et d’apt-get install wmaker… Le livecd Debian de base fait ça… mais c’est plus difficile d’être en français… L’idéal serait de pouvoir faire les deux.

Je découvre donc récemment le live-build web-frontend of the Debian Live Project que l’on peut trouver ICI… Quel bijou… On regrettera que la documentation ne soit pas encore tout à fait au point… Il n’y a aucune explication sur comment créer un livecd en français…

En parcourant l’Internet et en bidouillant un peu, j’ai réussi à obtenir un livecd qui me convient. Voici les options retenues pour sa confection :

LB_DISTRIBUTION="squeeze"

LB_PACKAGES_LISTS="standard"

LB_PACKAGES="abiword alsa-base alsa-utils aspell-fr geeqie gedit dselect gkrellm gnumeric htop inkscape unifont ntpdate rox-filer rxvt-unicode screen vim xpdf wmaker wmakerconf menu xserver-xorg xserver-xorg-input-all xserver-xorg-video-all xutils xbase-clients locales"

LB_MIRROR_BINARY="http://ftp.fr.debian.org/debian/"

LB_BOOTAPPEND_LIVE="locale=fr_FR.UTF-8 keyb=fr"

Je ne vous propose pas l’image iso obtenue (madebian-live_v1.0.iso – 388Mo)… Elle sera probablement désuète lorsque vous lirez ces lignes… Rien ne vous empêche de réaliser la vôtre avec vos paquets indispensables et en français !

Le système n’est malgré tout pas encore en français après le boot… Je copie d’une clé usb les éléments de mon /home/user personnel, avec mes fichiers de configuration, et je relance X. À ce moment-là, j’ai tout ce qu’il me faut pour travailler "comme à la maison" en français dans le texte…
La liste des paquets souhaités est malheureusement limitée en nombre… Il faudra ensuite rajouter les paquets manquants par apt-get install.
Par exemple l’indispensable ifrench-gut pour la vérification orthographique d’abiword et de gedit. Pour installer un paquet il faut passer root : sudo passwd root (vous devinez la suite)
Enfin, les dépendances entre les paquets sont bien sûr assurées…

À noter qu’il existe un paquet live-build mais j’y ai passé une soirée infructueuse… Qu’importe, j’ai un livecd sur mesure qui me convient. Dans quelques mois/années, la documentation et l’outil Live-Build seront incontournables dans le monde du livecd GNU/Linux…

Publicités

Read Full Post »